LES ENSEIGNEMENTS DE L'ORDRE DE LA ROSECROIX


Les enseignements rosicruciens ne sont pas l'oeuvre d'une personne, mais celle d'un
grand nombre d'Initiés qui se sont succédés à travers les âges. En fait, ils résultent du
travail que les mystiques ont toujours déployé pour percer les mystères de l'univers, de
la nature et de l'homme lui-même, et ce, à toutes les époques et dans tous les pays.
Comme nous l'avons indiqué précédemment, ils prennent leur source dans l'héritage
sacré que l'A.M.O.R.C. a reçu des Écoles de Mystères de l'ancienne Égypte,
notamment pendant la 18e dynastie. De nos jours, l'existence de ces Écoles est
d'ailleurs admise par la plupart des historiens et des égyptologues.
Aux connaissances perpétuées par les sages de l'ancienne Égypte, sont venus
s'ajouter les concepts philosophiques exprimés par les grands penseurs de la Grèce
antique, puis par les néo-platoniciens. Ensuite, la gnose secrète fut enrichie par les
alchimistes du Moyen-Âge et les penseurs de la Renaissance, comme Nicolas Flamel,
Cornélius Agrippa, Paracelse, Pic de la Mirandole, Léonard de Vinci, John Doé, ... Au
17e siècle, des Rose-Croix éminents ont précisé et développé certains aspects de
l'antique héritage, parmi lesquels, Francis Bacon, Michael Maier, Robert Fludd, Élias
Ashmole, Coménius, ... À des époques plus récentes, des personnages importants ont
été membres de l'Ordre ou en contact avec lui : Jacob Boehme, René Descartes,
Baruch Spinoza, Isaac Newton, Wilhelm Leibniz, Benjamin Franklin, le comte de
Saint-Germain, Cagliostro, Louis-Claude de Saint-Martin, Michel Faraday, Papus,
Claude Debussy, Erik Satie, Nicolas Roerich, Édith Piaf, ...          
Depuis 1909, début du cycle actuel de l'A.M.O.R.C., d'autres Rosicruciens spécialisés
dans divers domaines du savoir ont également apporté leur contribution à ses
enseignements. Parmi ces Rosicruciens, nous trouvons naturellement ceux qui ont
assumé ou assument encore des fonctions au sein de l'Ordre, mais également des
membres qui, en tant que physiciens, chimistes, biologistes, médecins, artistes ou
philosophes, travaillent constamment à l'enrichissement culturel de la Connaissance
rosicrucienne. Si nous précisons « culturel », c'est parce que la dimension spirituelle et
initiatique de la Tradition Rose-Croix est ce qu'elle a toujours été et le restera à jamais .
Dans les siècles passées, les enseignements rosicruciens étaient transmis uniquement
de bouche à oreille, dans des lieux tenus secrets. Désormais, ils s'échelonnent sur
douze degrés et se présentent sous forme de monographies .
FREEMASON    LB